éponges de mer

Confortable, Efficaces, économiques

*Elles s’adaptent parfaitement à chaque morphologie. Et sont si douces qu’on ne les sent pas.

*Elles laissent le corps respirer.

*Elles ne coûtent pas cher et sont utilisables pendant 3-4 mois.

 

Faciles à utiliser

Lavez au savon l’éponge avant la première utilisation et laissez sécher. Mouillez l’éponge et l’essorer, puis introduisez-a 

délicatement. Rincez l’éponge à chaque fois que vous urinez, puis réintroduisez-la. Le sang se rince facilement à l’eau froide. Vous pouvez savonner votre éponge une fois le cycle terminé. Une fois bien rincées, laissez sécher l’éponge à l’air libre. Une fois sèche, la garder à l’abri de la poussière jusqu’aux prochaines LUNES. Ça ne vous prendra pas plus de 5 minutes. Quand vous rincez votre éponge à l'eau froide, vous touchez votre sang et vous reliez à une fonction de votre corps saine et ni honteuse ou dégoûtante. Vous pouvez même récupérer votre sang pour en faire un engrais naturel pour vos plantes. Ne prenez pas un air dégoûté, en général on utilise du purin (du pipi), du fumier (du caca), ou du sang de boeuf, qu'on achète!

Le sang de vos règles aurait nourri une vie nouvelle, ne peut-il nourrir vos courgettes? Je vous laisse méditer...

Peut-elle rester coincée ?

Non. Le col de l'utérus est si étroit que c'est impossible. Seul un stérilet peut passer. Pleine, l'éponge descend d’elle-même. En fin de flux, si toute fois vous n’êtes pas à l’aise pour aller la chercher, douchez votre vagin brièvement. L’éponge se gorge d’eau et descend.

 

Écologiques

Une femme utilise en moyenne entre 10 000 et 15 000 tampons ou serviettes hygiéniques jetables au cours de sa vie. Comme chacun de ces produits prend des centaines d’années à se bio-dégrader, l’empreinte écologique est considérable. Les procédés de fabrication des produits hygiéniques jetables et de leurs emballages déversent d’énormes quantités de produits toxiques dans l’environnement. En choisissant d’utiliser des produits d’hygiène féminine réutilisables, vous réduirez considérablement votre impact environnemental.

 

Qu’en est-il du choc toxique ?

Pas de solution magique !

Soyez à l’écoute des sensations de votre corps. Si vous ne vous sentez pas bien avec l’éponge, cessez.

Rincée à chaque fois que vous urinez, l’éponge ne reste pas plus de 3 heures en place.

La nuit, vous pouvez tester si vous vous sentez à l’aise. Elle ne sèche pas les muqueuses et ne lâche pas de fibres dans le corps comme le font les tampons industriels. 

 

Si vous êtes sujette aux infections, évitez de l’utiliser. Pour faciliter le soin des mycoses, évitez de porter des collants synthétiques ! Bref, laissez votre corps respirer et se nettoyer de façon autonome. N'est pas recommandée lors du port de stérilet.

 

Vous utilisez les éponges de mer sous votre responsabilité, lunes ne peut être tenue responsable des éventuelles conséquences d’un mauvais entretien ou d’un manque d’écoute des réactions de votre corps.

© 2018 par LUNES. tous droits réservés pour toutes les créations présentées sur ce site

  • w-facebook
  • White Google+ Icon
  • Twitter Clean